Skip to content

Jury International

 

Claude Barras

CLAUDE BARRAS (Réalisateur)

Réalisateur-producteur d’origine suisse, Claude Barras est un véritable passionné d’images en tous genres. Infographie, animation, illustration, design ou encore numérique, sa carrière  cinématographique reflète depuis le début cet enthousiasme sans frontière. Primés dans de nombreux festivals, ses courts métrages d’animation se sont aussi retrouvés plusieurs fois en compétition au Brussels Short Film Festival : Le Génie de la boîte de raviolis (2009), Au pays des fêtes (2010) et Chambre 69 (2012).

Son premier long métrage en stop-motion vient d’être couronné de tous les hommages : Ma Vie de courgette cumule à ce jour pas moins de 25 récompenses, parmi lesquelles les prestigieux César et European Film Award du meilleur film d’animation. Quant aux nominations, on ne parvient plus à les compter : des Golden Globes aux Oscars en passant par la Quinzaine des réalisateurs, le film a été salué par le monde entier.

yoann blanc

YOANN Blanc (Acteur)

Révélé au grand public sur un plan international pour son rôle d’inspecteur déboussolé dans la série La Trève, Yoann Blanc fait aussi régulièrement preuve de son immense talent de comédien sur les planches. Dernièrement à l’affiche de La Musica Deuxième aux côtés de Catherine Salée, il mène en parallèle une carrière cinématographique remarquée et remarquable. Récompensé par le Magritte du meilleur espoir pour son interprétation dans Un Homme à la mer de Géraldine Doignon, on le retrouvera prochainement dans Fortuna de Germinal Roaux ainsi que dans Une Part d’ombre, un thriller psychologique signé par notre compatriote Samuel Tilman.

 

 

marie gillain

MARIE GILLAIN (Actrice)

Mon Père ce héros… Fille délurée du mythique Gégé Depapardieu dans cette comédie à succès qui la projette sur les devants de la scène, Marie Gillain n’a que 17 ans quand elle fait ses débuts à l’écran. Confirmée par L’Appât de Bertrand Tavernier, qui lui vaut de recevoir l’Ours d’argent de la meilleure comédienne et le Prix Romy Schneider en 1995, Marie n’a plus cessé d’enfiler les succès sous la direction des frères Taviani, d’Ettore Scola et de Philippe de Brocca dans Le bossu, qui lui apporte sa première nomination pour le César de la meilleure actrice.

Viennent ensuite Cédric Klapich (Ni pour, ni contre, bien au contraire), Danis Tanovic (L’enfer), Régis Wargnier (Pars vite et reviens tard), Guillaume Nicloux (La clef), Anne Fontaine (Coco avant Chanel)…

En 2011, elle incarne auprès de Vincent Lindon, le rôle bouleversant d’une juge d’instruction dans le film Toutes nos envies de Philippe Lioret, ce qui lui vaut sa deuxième nomination pour le césar de la meilleure actrice.

Timing, son premier court métrage en tant que réalisatrice, sera présenté lors du prochain Festival de Cannes dans le cadre des Talents ADAMI.

Côté jardin, son interprétation bluffante de La vénus à la fourrure lui vaut le Molière de la meilleure actrice.

 

carine tardieu

CARINE TARDIEU (Réalisatrice)

Carine Tardieu est une réalisatrice et scénariste française. Après des études d’audiovisuel à Paris, elle travaille en tant qu’assistante réalisateur sur de nombreux films et téléfilms. En 2002 elle réalise son premier court métrage Les baisers des autres primé dans de nombreux festivals internationaux, dont celui de Valladolid. Son deuxième court métrage, L’ainé de mes soucis, sorti en 2004, remporte, entre autres, le prix du public au festival de Clermont-Ferrand. Ces deux films courts lancent la collection de novellisation de scénarios Ciné-roman chez Actes Sud Junior, chez qui Carine Tardieu publie par la suite deux autres romans. En 2007, elle sort son premier long métrage La tête de maman qu’elle a co-écrit avec Michel Leclerc qui sera suivi 5 ans après par Du vent dans mes mollets dont elle a adapté le scénario avec l’auteure du roman, Raphaële Moussafir. Son dernier long métrage Ôtez-moi d’un doute, dans lequel on retrouvera François Damiens et Cécile De France, sortira à la rentrée 2017.